Tech Talk vous offre une combinaison étonnante entre un chat public et un bot. Lancement de cette semaine, vous serez en mesure de rester dans la boucle en ce qui concerne les nouvelles d'affaires, des nouvelles sur les jeux, les applications tendance et les bots, et bien plus encore. Ne manquez jamais un autre titre de nouvelles avec Tech Talk en demandant au bot de vous mettre à jour avec des mises à jour en direct. Vous pouvez même personnaliser les nouvelles que vous recevez du bot. Ce bot est particulièrement amusant pour les amateurs de technologie qui ne veulent jamais manquer un battement du monde de la technologie.
Une autre marque haut qui a un chat public, un pack d'autocollants, ainsi qu'un bot, est HuffPost Entertainment. Le bot fournit aux utilisateurs des idées sur ce qu'il faut regarder sur Netflix dans leur temps libre. Etes-vous pour un film ou une série télévisée? Ce bot de divertissement vous donnera quelques bonnes options et de décomposer ceux par votre genre préféré. Vous pouvez également choisir une page de film ou d'exposition spécifique si vous avez déjà votre esprit fixé sur quelque chose de spécifique.
Les Chatbots sont des robots conversationnels, qui vivent à l'intérieur de plateformes comme Facebook Messenger, Telegram, Slack, un site Web ou une application mobile. Ils interagissent avec les clients pour leur recommander des produits et des services et répondre à leurs questions, sans être aidés par des personnes. Les robots deviennent des experts avec des conversations.

Agent ChatterPal


De nos jours, avec les assistants vocaux, la vie devient beaucoup plus facile. Cela grâce à la reconnaissance vocale. Désormais, pour avoir une information ou bénéficier d’un service, vous n’avez pas besoin d’utiliser votre clavier ou votre tactile. Les assistants vocaux vous assurent ce service rapidement et sans véritablement fournir d’effort. Ils contribuent donc à vous rendre la vie facile et moins contraignante. Il vous suffira de quelques secondes pour disposer d’une information.
© 2019. Se reporter à l’avis juridique pour obtenir davantage de renseignements. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited (« DTTL »), ainsi que son réseau mondial de cabinets membres et ses entités liées. DTTL (appelé également « Deloitte mondial ») ainsi que chacun de ses cabinets membres constituent une entité juridique distincte et indépendante. DTTL n’offre aucun service aux clients. Pour en apprendre davantage, voir www.deloitte.com/ca/apropos. 

remise chatterpal


Conception : Les travailleurs virtuels auront toujours besoin de tisser des liens avec leurs collègues, que ce soit au bureau ou ailleurs. Il est donc important qu’ils ne se sentent pas mis à l’écart. Pour développer ce concept d’intégration, les prestataires de FM doivent créer des espaces de travail attrayants et dimensionnés pour les accueillir lorsqu’ils travaillent au bureau.

Le terme "ChatterBot" a été inventé à l'origine par Michael Mauldin (créateur du premier Verbot, Julia) en 1994 pour décrire ces programmes de conversation. Aujourd'hui, la plupart des chatbots sont accessibles via des assistants virtuels tels que Google Assistant et Amazon Alexa, via des applications de messagerie telles que Facebook Messenger ou WeChat, ou via des applications et des sites Web d'organisations individuelles.[3] [4] Les chatbots peuvent être classés dans des catégories d'utilisation telles que le commerce conversationnel (e-commerce via le chat), l'analyse, la communication, le soutien à la clientèle, la conception, les outils de développeur, l'éducation, le divertissement, la finance, l'alimentation, les jeux, la santé, les RH, le marketing, les nouvelles, personnel, productivité, shopping, social, sportif, voyage et services publics. [5]
Les chatbots malveillants sont fréquemment utilisés pour remplir les salles de chat avec du spam et des publicités, en imitant le comportement humain et les conversations ou pour inciter les gens à révéler des informations personnelles, telles que les numéros de compte bancaire. Ils sont couramment trouvés sur Yahoo! Messenger, Windows Live Messenger, AOL Instant Messenger et d'autres protocoles de messagerie instantanée. Il ya aussi eu un rapport publié d'un chatbot utilisé dans une fausse annonces personnelles sur le site Web d'un service de rencontres. [55]
"De la Russie avec l'amour" (PDF). Récupéré 2007-12-09. Psychologue et Scientific American: Mind contributeur rédacteur Robert Epstein rapports comment il a d'abord été dupé par un bavardage se faisant passer pour une fille attrayante dans une annonce personnelle, il a répondu sur un site de rencontres. Dans l'ad, la jeune fille se dépeint comme étant dans le sud de la Californie, puis bientôt révélé, dans un anglais pauvre, qu'elle était en fait en Russie. Il est devenu méfiant après quelques mois d'échanges de courriels, lui a envoyé un test par courriel de charabia, et elle a encore répondu en termes généraux. Le site de rencontres n'est pas nommé. Scientific American: Mind, octobre-novembre 2007, page 16-17, « From Russia With Love: How I got fooled (and somewhat humiliated) by a computer ». Également disponible en ligne.
Si un algorithme d'envoi de texte peut se faire passer pour un humain au lieu d'un chatbot, son message serait plus crédible. Par conséquent, les chatbots humains-semblantavec avec des identités en ligne bien conçues pourraient commencer à disperser de fausses nouvelles qui semblent plausibles, par exemple faisant de fausses réclamations pendant une élection présidentielle. Avec suffisamment de chatbots, il pourrait même être possible d'obtenir une preuve sociale artificielle. [58] [59]
Si un algorithme d'envoi de texte peut se faire passer pour un humain au lieu d'un chatbot, son message serait plus crédible. Par conséquent, les chatbots humains-semblantavec avec des identités en ligne bien conçues pourraient commencer à disperser de fausses nouvelles qui semblent plausibles, par exemple faisant de fausses réclamations pendant une élection présidentielle. Avec suffisamment de chatbots, il pourrait même être possible d'obtenir une preuve sociale artificielle. [58] [59]

© 2019. Se reporter à l’avis juridique pour obtenir davantage de renseignements. Deloitte désigne une ou plusieurs entités parmi Deloitte Touche Tohmatsu Limited (« DTTL »), ainsi que son réseau mondial de cabinets membres et ses entités liées. DTTL (appelé également « Deloitte mondial ») ainsi que chacun de ses cabinets membres constituent une entité juridique distincte et indépendante. DTTL n’offre aucun service aux clients. Pour en apprendre davantage, voir www.deloitte.com/ca/apropos.

remise chatterpal

×