On est allergique aux cubicules? On souhaite travailler dans un environnement qui nous ressemble? Tout est possible! Si on ne reçoit pas de clients, on peut littéralement s’éclater avec la décoration de notre bureau et l’aménager pour s’y sentir bien. Par contre, s’il arrive qu’on en reçoive, le bon goût est de mise : il en va de notre image professionnelle.

"De la Russie avec l'amour" (PDF). Récupéré 2007-12-09. Psychologue et Scientific American: Mind contributeur rédacteur Robert Epstein rapports comment il a d'abord été dupé par un bavardage se faisant passer pour une fille attrayante dans une annonce personnelle, il a répondu sur un site de rencontres. Dans l'ad, la jeune fille se dépeint comme étant dans le sud de la Californie, puis bientôt révélé, dans un anglais pauvre, qu'elle était en fait en Russie. Il est devenu méfiant après quelques mois d'échanges de courriels, lui a envoyé un test par courriel de charabia, et elle a encore répondu en termes généraux. Le site de rencontres n'est pas nommé. Scientific American: Mind, octobre-novembre 2007, page 16-17, « From Russia With Love: How I got fooled (and somewhat humiliated) by a computer ». Également disponible en ligne.
Aujourd'hui, une grande majorité d'organisations bancaires de haute technologie sont à la recherche de l'intégration de solutions automatisées basées sur l'IA telles que les chatbots dans leur service à la clientèle afin de fournir une assistance plus rapide et moins chère à leurs clients de plus en plus technodexterous. En particulier, les chatbots peuvent mener efficacement un dialogue, remplaçant généralement d'autres outils de communication tels que le courrier électronique, le téléphone ou le SMS. Dans le domaine bancaire, leur application principale est liée au service à la clientèle rapide répondant aux demandes courantes, et au support transactionnel.
Le fait d’avoir un assistant personnel élimine automatiquement n’importe quels inquiétude, par exemple le manque de délai ou que certains accords échouent. Un PA est un salarié sur lequel un PDG peut professionelement compter. Vous ne devrez pas gaspiller votre énergie avec des efforts s’étendant dans des départements différents. Vous pouvez vous concentrer sur des tâches vraiment importantes et un PA traitera tout le reste.
Bref, ce qu’on peut dire c’est que les chatbots ont un réel intérêt pour les marques ! Ils permettent non seulement de répondre instantanément aux besoins et questions des utilisateurs, mais également de générer des ventes, comme c’est le cas pour Domino’s ou 1 800 Flowers ! Depuis le lancement des chatbots sur Messenger en avril 2016, plus de 100 000 ont vu le jour ! Plus de 80 % des entreprises devraient avoir leur propre chatbot d’ici 2020 … D’ailleurs, nous avons également prévu de créer le nôtre très prochainement ! Affaire à suivre ! 😉
En rentrant, je trouve son compte rendu : le prof de boxe attend mon coup de fil ; elle a trouvé deux sites de location de voitures défiant toute concurrence ; elle me déconseille de résilier tout de suite mon contrat avec Numéricable (ça me coûterait trop cher, je dois attendre 3 mois, date anniversaire) et, après avoir tchaté sur des forums, elle m'indique l'opérateur qui fonctionne le mieux dans le quartier ; elle ira déposer les dossiers de cartes d'identité à la mairie la semaine prochaine (Aude se déplace !). J'irai les récupérer.
Botsify est une autre plate-forme de chatbot Facebook qui aide à faciliter l'intégration des chatbots dans le système. Son abonnement payant vous aide en cinq étapes faciles. 1) Connectez-vous au site botsify.com, 2) Connectez votre compte Facebook, 3) Configurez un webhook, 4) Écrivez des commandes pour le chatbot que vous créez, et 5) Laissez Botisfy gérer le service à la clientèle pour vous. Si les services payants sont un peu trop, ils offrent un service gratuit qui vous permet de créer autant de bots que votre belle imagination peut rêver.

muncheye chatterpal /h1Quand on travaille pour un employeur, on doit suivre la ligne de conduite établie, se conformer aux décisions de l’entreprise, accepter des règles et des procédures, se soumettre aux exigences de la boîte. Normal. Or, si on est un tant soit peu libre penseur ou réfractaire à l’autorité, le travail autonome offre de grandes joies, dont celle de faire les choses à sa manière. Qu’il s’agisse de développement d’affaires, de démarchage, de choix des mandats et des tâches ou encore d’approche client, on peut s’offrir le luxe d’être parfaitement soi-même et de prendre des décisions qui respectent nos valeurs et nos idées. Un avantage précieux que je savoure chaque jour.

agence chatterpal

×