Chatbot est une tendance en plein essor avec de plus en plus d'entreprises et d'industries s'y intéresser car il a facilité le processus d'interaction. Avec la demande toujours croissante des consommateurs pour la personnalisation et le contact humain, le besoin de marketing axé sur le client est à son apogée. Les exemples mentionnés ci-dessus de chatbots se révèlent être une lueur d'espoir en rendant les consommateurs heureux et combler le fossé de l'interaction humaine. Il y a beaucoup à faire pour tirer parti du potentiel de technologies comme l'intelligence artificielle, l'apprentissage automatique et le traitement du langage naturel. Il est temps que les entreprises commencent à adopter ces technologies pour faire les préparatifs possibles pour les maintenir compétitives dans cette industrie en constante évolution.New Generation Applications Pvt Ltd: Founded in June 2008,New Generation Applications Pvt Ltd. is a company specializing in innovative IT solutions. We lead the way in every modern technology and help business succeed digitally. Over our 10 years of experience we have worked with all types of businesses from healthcare to entertainment. In our journey as an technology innovators we got opportunities to work on some of the most complex solutions and projects.
La méthode de fonctionnement clé d'ELIZA (copiée par les concepteurs de chatbot depuis) implique la reconnaissance de mots ou de phrases d'indice dans l'entrée, et la sortie des réponses pré-préparées ou préprogrammées correspondantes qui peuvent faire avancer la conversation dans un apparemment de manière significative (par exemple en répondant à toute entrée qui contient le mot «MOTHER» avec «TELL ME MORE ABOUT YOUR FAMILY»). [9] Ainsi, une illusion de compréhension est générée, même si le traitement en cause a été simplement superficiel. ELIZA a montré qu'une telle illusion est étonnamment facile à générer, parce que les juges humains sont si prêts à donner le bénéfice du doute lorsque les réponses conversationnelles sont capables d'être interprétées comme «intelligentes».
Conception : Les travailleurs virtuels auront toujours besoin de tisser des liens avec leurs collègues, que ce soit au bureau ou ailleurs. Il est donc important qu’ils ne se sentent pas mis à l’écart. Pour développer ce concept d’intégration, les prestataires de FM doivent créer des espaces de travail attrayants et dimensionnés pour les accueillir lorsqu’ils travaillent au bureau.
Reconnaissance : Le fait qu’un employé virtuel ne soit physiquement pas au bureau peut considérablement freiner sa carrière professionnelle. La London Business School et l’Université de Californie à Davis ont constaté que les employés virtuels n’étaient généralement pas pris en compte lors des promotions. Elles ont même noté qu’ils recevaient des appréciations inférieures aux évaluations et bénéficiaient d’augmentations de salaire moins importantes et moins fréquentes que les employés « traditionnels ».
D'autres entreprises explorent des façons d'utiliser les chatbots en interne, par exemple pour le soutien à la clientèle, les ressources humaines, ou même dans des projets internet-of-Things (IoT). Overstock.com, pour sa part, aurait lancé un chatbot nommé Mila pour automatiser certains processus simples mais longs lors de la demande d'un congé de maladie.D'autres grandes entreprises telles que Lloyds Banking Group, Royal Bank of Scotland, Renault et Citroon utilisent maintenant des assistants en ligne automatisés au lieu de centres d'appels avec des humains pour fournir un premier point de contact. Un écosystème d'affaires de chatbot de SaaS n'a cessé de croître depuis la conférence de F8 quand Mark Zuckerberg de Facebook a dévoilé que Messenger permettrait des chatbots dans l'application.[32] Dans de grandes compagnies, comme dans les hôpitaux et les organisations d'aviation, les architectes de TI sont concevoir des architectures de référence pour les chatbots intelligents qui sont utilisées pour déverrouiller et partager les connaissances et l'expérience dans l'organisation plus efficacement, et de réduire les erreurs dans les réponses des bureaux de service d'experts de manière significative.[33] Ces Chatbots intelligents font usage de toutes sortes d'intelligence artificielle comme la modération d'image et la compréhension du langage naturel (NLU), la génération de langage naturel (NLG), l'apprentissage automatique et l'apprentissage profond.
Récemment, Microsoft et le chef étoilé Heston Blumenthal se sont réunis sur un bot Skype pour améliorer vos compétences culinaires. Blumenthal est connu pour la façon dont il embrasse la technologie quand il cuisine et en lançant Heston Bot, il a fait un pas en avant en combinant son expérience de vie de la cuisine avec l'informatique conversationnelle comme il vous emmène dans une aventure culinaire.
Les premiers chatbots historiques classiques sont ELIZA (1966) et PARRY (1972). [10] [11] [12] [13] Les programmes notables les plus récents incluent A.L.I.C.E., Jabberwacky et D.U.D.E (Agence Nationale de la Recherche et CNRS 2006). Alors qu'ELIZA et PARRY ont été utilisés exclusivement pour simuler la conversation dactylographiée, de nombreux chatbots incluent maintenant des fonctionnalités telles que les jeux et les capacités de recherche sur le Web. En 1984, un livre intitulé The Policeman's Beard is Half Constructed a été publié, prétendument écrit par le chatbot Racter (bien que le programme tel que libéré n'aurait pas été capable de le faire). [14]

ventes croisées dans le chatterpal
×