Indépendance, maîtrise de son emploi du temps et liberté d'adopter ou non une routine – Les entreprises ou les particuliers pour qui vous travaillez sont vos clients, non vos employeurs. En tant que clients, ils peuvent vous dire quels sont les résultats qu'ils espèrent obtenir, mais ils ne vous disent pas comment les produire. Naturellement, vous voudrez satisfaire vos clients si vous voulez qu'ils vous offrent encore du travail, qu'ils vous recommandent ou vous paient bien. Mais vous êtes votre propre patron. Vous décidez quand, où et comment vous accomplirez le travail.

Plusieurs études réalisées par des agences d'analyse comme Juniper ou Gartner [34] font état d'une réduction significative du coût des services à la clientèle, ce qui a conduit à des milliards de dollars d'économie au cours des 10 prochaines années. Gartner prévoit une intégration d'ici 2020 des chatbots dans au moins 85 % de toutes les applications client au service à la clientèle. L'étude de Juniper annonce un montant impressionnant de 8 milliards de dollars conservés chaque année d'ici 2022 en raison de l'utilisation de chatbots.Since 2016 when Facebook allows businesses to deliver automated customer support, e-commerce guidance, content and interactive experiences through chatbots, a large variety of chatbots for Facebook Messenger platform were developed.[35] In 2016, Russia-based Tochka Bank launched the world's first Facebook bot for a range of financial services, in particularly including a possibility of making payments. [36] In July 2016, Barclays Africa also launched a Facebook chatbot, making it the first bank to do so in Africa. [37]
Enfin, et non des moindres, FlowXO, qui crée des bots pour Messenger, Slack, SMS, Telegraph et le web. Cette plate-forme permet de créer une flexibilité variée dans les bots en vous donnant la possibilité de créer un bot entièrement automatisé, humain, ou un hybride des deux. Murray Newlands, expert de ChatBot, a commenté : « Là où il y a 10 ans chaque entreprise avait besoin d'un site Web et il y a cinq ans, chaque entreprise avait besoin d'une application, maintenant chaque entreprise doit adopter la messagerie avec l'IA et les chatbots. »Bien sûr, cela soulève des problèmes, dont l’un des plus criants est de déterminer si les gens veulent vraiment parler aux machines. D’un point de vue commercial, cela a du sens: il est extrêmement économique de mener 1 000 conversations simultanées avec un client au sujet d’un service à la clientèle avec une machine plutôt qu’avec un énorme centre d’appel qui serait nécessaire pour faire le même travail.

Étant donné que les responsabilités et les tâches de votre patron changent au quotidien, vous n’avez pas vraiment de routine de travail. La polyvalence est plus souvent nécessaire dans les environnements de travail et les industries stressants et au rythme de travail intensif, mais elle également incontournable pour n’importe quel poste d’assistant personnel.
Botsify est une autre plate-forme de chatbot Facebook qui aide à faciliter l'intégration des chatbots dans le système. Son abonnement payant vous aide en cinq étapes faciles. 1) Connectez-vous au site botsify.com, 2) Connectez votre compte Facebook, 3) Configurez un webhook, 4) Écrivez des commandes pour le chatbot que vous créez, et 5) Laissez Botisfy gérer le service à la clientèle pour vous. Si les services payants sont un peu trop, ils offrent un service gratuit qui vous permet de créer autant de bots que votre belle imagination peut rêver.
Plusieurs études réalisées par des agences d'analyse comme Juniper ou Gartner [34] font état d'une réduction significative du coût des services à la clientèle, ce qui a conduit à des milliards de dollars d'économie au cours des 10 prochaines années. Gartner prévoit une intégration d'ici 2020 des chatbots dans au moins 85 % de toutes les applications client au service à la clientèle. L'étude de Juniper annonce un montant impressionnant de 8 milliards de dollars conservés chaque année d'ici 2022 en raison de l'utilisation de chatbots.Since 2016 when Facebook allows businesses to deliver automated customer support, e-commerce guidance, content and interactive experiences through chatbots, a large variety of chatbots for Facebook Messenger platform were developed.[35] In 2016, Russia-based Tochka Bank launched the world's first Facebook bot for a range of financial services, in particularly including a possibility of making payments. [36] In July 2016, Barclays Africa also launched a Facebook chatbot, making it the first bank to do so in Africa. [37]

Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×