Certaines des fonctions de notre site ne sont pas prises en charge par votre version de navigateur, ou vous avez peut-être sélectionné le mode de compatibilité. Veuillez désactiver le mode de compatibilité, télécharger Internet Explorer 9 ou une version plus récente, ou essayer d’utiliser un autre navigateur tel que Google Chrome ou Mozilla Firefox.
Loin d’être négligeable, le temps passé matin et soir sur la route en pleine heure de pointe est un irritant que le travailleur autonome a évacué de son quotidien, particulièrement s’il travaille de chez lui. C’est le cas de la majorité d’entre eux. Un client à rencontrer? On planifie le rendez-vous un peu plus tard le matin ou un peu plus tôt en après-midi et on gagne ainsi un temps précieux, consacré à gagner sa croûte. Idem pour les rendez-vous chez le dentiste, le coiffeur, le conseiller financier… Le travailleur autonome a souvent l’embarras du choix lorsqu’il s’agit d’obtenir un rendez-vous avec un professionnel.

soutien chatterpal


Les robots de voyage ou les bots météorologiques qui ont des boutons que vous cliquez et vous donner une question, artificiellement intelligent? Certainement, mais ils ne sont tout simplement pas loin le long de l'axe de conversation. Il peut être une interface conversationnelle merveilleusement conçu qui est lisse et facile à utiliser. Il pourrait s'agit d'un traitement et d'une compréhension du langage naturel où il est capable de comprendre les phrases que vous structurez de la mauvaise façon. Maintenant, il est plus facile que jamais de faire un bot à partir de zéro. Aussi chatbot plates-formes de développement comme WotNot, Chatfuel, Gupshup faire assez simple de construire un chatbot sans fond technique. Par conséquent, ce qui rend la portée pour chatbot facile et transparent à tous ceux qui voudraient avoir un pour leur entreprise. Pour plus de compréhension sur les chatbots intelligents, lisez notre blog.
Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×