Le travail à distance touche non seulement le travailleur à distance, mais aussi d’autres aires de soutien de l’entreprise : les ressources humaines, la technologie de l’information et la technologie de collaboration jouent un grand rôle dans le soutien d’une stratégie de travail à distance. Pour que cette dernière soit couronnée de succès, assurez-vous que chacun est en mesure d’interagir avec tous les membres de l’équipe et que tous ont accès aux mêmes outils, pour que l’emplacement physique d’un travailleur n’avantage ou ne pénalise pas différentes équipes. Lorsqu’elle est exécutée correctement, une telle stratégie mène à des avantages reconnus : l’efficacité des travailleurs augmente, les coûts diminuent, le moral monte en flèche et la culture évolue dans le bon sens. À cela s’ajoute le bonus évident d’un bon équilibre entre le travail et la vie personnelle, qui, en retour, se reflète positivement sur l’organisation.

Dans un monde de plus en plus contraignant et difficile, il n’est pas facile d’exercer toutes les tâches du quotidien. Plutôt que s’embarrasser de toutes ces tâches, vous pouvez tout simplement avoir recours à un assistant vocal qui se chargera de réaliser certaines missions pour vous. L’assistant vocal va ainsi agir comme un majordome digital pour vous épauler dans certaines tâches. Cette reconnaissance vocale va énormément vous rendre la vie simple.  Surtout que dans l’avenir, des assistants vocaux devraient être capables d’anticiper certains de vos besoins. Par ailleurs, elle va vous apporter plus d’émotions.


Le terme "ChatterBot" a été inventé à l'origine par Michael Mauldin (créateur du premier Verbot, Julia) en 1994 pour décrire ces programmes de conversation. Aujourd'hui, la plupart des chatbots sont accessibles via des assistants virtuels tels que Google Assistant et Amazon Alexa, via des applications de messagerie telles que Facebook Messenger ou WeChat, ou via des applications et des sites Web d'organisations individuelles. [3] [4] Les chatbots peuvent être classés dans des catégories d'utilisation telles que le commerce conversationnel (e-commerce via le chat), l'analyse, la communication, le soutien à la clientèle, la conception, les outils de développeur, l'éducation, le divertissement, la finance, l'alimentation, les jeux, la santé, les RH, le marketing, les nouvelles, personnel, productivité, shopping, social, sportif, voyage et services publics.[5]

chatterpal publicité /h1Si une modification, une réduction ou une liquidation de régime survient, il est maintenant obligatoire que le coût des services rendus et les intérêts nets pour la période qui suit la réévaluation soient déterminés à l’aide des hypothèses utilisées pour la réévaluation. Des modifications précisent l’effet d’une modification, d’une réduction ou d’une liquidation de régime sur les exigences relatives au plafond de l’actif.

démo chatterpal

×