Les concepteurs d'interfaces en sont venus à comprendre que la volonté des humains d'interpréter la sortie de l'ordinateur comme véritablement conversationnelle, même lorsqu'elle est en fait basée sur un appariement de motifs assez simple, peut être exploitée à des fins utiles. La plupart des gens préfèrent s'engager avec des programmes qui sont semblables à des humains, ce qui donne des techniques de type chatbot un rôle potentiellement utile dans les systèmes interactifs qui ont besoin d'obtenir des informations des utilisateurs, tant que cette information est relativement simple et se situent dans des catégories prévisibles. Ainsi, par exemple, les systèmes d'aide en ligne peuvent utiliser utilement des techniques de chatbot pour identifier la zone d'aide dont les utilisateurs ont besoin, offrant potentiellement une interface « plus conviviale » qu'un système de recherche ou de menu plus formel. Ce genre d'utilisation détient la perspective de déplacer la technologie chatbot de Weizenbaum "étagère ... réservé aux curiosités" à celui marqué "méthodes de calcul véritablement utiles".The classic historic early chatbots are ELIZA (1966) and PARRY (1972).[10][11][12][13] More recent notable programs include A.L.I.C.E., Jabberwacky and D.U.D.E (Agence Nationale de la Recherche and CNRS 2006). While ELIZA and PARRY were used exclusively to simulate typed conversation, many chatbots now include functional features such as games and web searching abilities. In 1984, a book called The Policeman's Beard is Half Constructed was published, allegedly written by the chatbot Racter (though the program as released would not have been capable of doing so).[14]

Vous passez du bon temps avec votre famille tout en travaillant. Vous devez juste équilibrer votre temps. Certaines femmes préfèrent rester à la maison avec les enfants et poursuivre une carrière à la maison. Ils obtiennent les avantages des deux mondes et cela les empêche de négliger leurs devoirs maternels. Ils peuvent préparer les enfants à l'école et les aider à faire leurs devoirs. Au lieu de laisser leurs enfants à la garderie, ils peuvent passer du bon temps et tisser des liens avec les enfants.
Right Click est une startup qui a introduit un chatbot alimenté par l'IA qui crée des sites Web. Il pose des questions générales au cours de la conversation comme « Quelle industrie vous appartenez à? » et « Pourquoi voulez-vous faire un site Web? » et crée des modèles personnalisés selon les réponses données. Hira Saeed a essayé de le détourner de son travail en lui demandant sur l'amour, mais quel joueur intelligent il est! En répondant à chacune de ses questions, il a essayé de la ramener à l'emploi réel de la création de site Web. Le processus a été court, mais vous garde accroché.

Ne laissez jamais le temps vous prendre par surprise! Le chatbot Poncho donne aux utilisateurs des prévisions météorologiques personnelles en fonction de leur emplacement spécifique et le fait d'une manière qui les gardera souriant à travers l'ensemble des prévisions. Il leur permet même de connaître les prévisions du matin et du soir pour les aider à se préparer pour la journée. Le bot fournit également un bulletin météo pour les coureurs qui souhaitent mieux se préparer pour l'extérieur.

bavardage oto /h1Ce genre d’application permet de s’adresser à toutes sortes d’utilisateurs et, lorsque bien conçue et exécutée de façon stratégique, permettre aux annonceurs d’amasser une quantité impressionnante de données. Lorsqu’ils sont conçus et déployés de façon réfléchie, les chatbots permettent aux marques d’avoir des milliers de conversations personnalisées avec leurs clients à peu de frais et sur la plateforme préférée de l’utilisateur.

connexion chatterpal

×