Récemment, Microsoft et le chef étoilé Heston Blumenthal se sont réunis sur un bot Skype pour améliorer vos compétences culinaires. Blumenthal est connu pour la façon dont il embrasse la technologie quand il cuisine et en lançant Heston Bot, il a fait un pas en avant en combinant son expérience de vie de la cuisine avec l'informatique conversationnelle comme il vous emmène dans une aventure culinaire.
Connu aussi sous le nom d’assistant personnel intelligent, l’assistant vocal est une application logicielle qui est capable de capter des données orales, de les analyser et les interpréter dans le but de donner une réponse appropriée. Les géants du Web tels que Google, Amazon, Apple, Microsoft… se sont lancés dans l’assistance vocale intelligente. De plus en plus de personnes sont conquises par ces assistants personnels qui leur apportent un plus dans leur vie. Découvrez les avantages de ses assistants vocaux.
Un assistant vocal n’est pas qu’un simple assistant personnel virtuel. Pour certaines personnes, les relations qui les lient à leur assistant vocal vont bien au-delà. A force de lui demander des services, certaines personnes ont fini par développer une relation particulière avec leur assistant vocal. D’autres même affirment être tombé amoureux de leur assistant vocal.
Ce genre d’application permet de s’adresser à toutes sortes d’utilisateurs et, lorsque bien conçue et exécutée de façon stratégique, permettre aux annonceurs d’amasser une quantité impressionnante de données. Lorsqu’ils sont conçus et déployés de façon réfléchie, les chatbots permettent aux marques d’avoir des milliers de conversations personnalisées avec leurs clients à peu de frais et sur la plateforme préférée de l’utilisateur.
Que vous soyez plutôt matinal ou du type « oiseau de nuit », vous pouvez moduler votre horaire en fonction de votre rythme, de vos périodes de plus grande productivité et de vos impératifs personnels et familiaux. Du moment que vous bouclez vos mandats aux dates déterminées avec vos clients, vous êtes en affaires! Attention toutefois : le client est aussi le patron, et certaines périodes s’avèrent intenses. La liberté totale dont jouirait le travailleur autonome est un mythe. Les clients ont leurs propres contraintes et il faut parfois faire des acrobaties pour tout mener de front.
Superficiel? Pas tant que ça. Imaginez l’infini bonheur de pouvoir travailler en « mou », bas de laine aux pieds, bien enveloppé de ce vieux tricot qui a subi les ravages du temps, mais dont on ne peut se séparer parce qu’il est juste trop confortable alors qu’il fait -40 degrés dehors, un jour de janvier… Le salarié doit obéir à un code vestimentaire imposé par son entreprise et par le secteur d’activité dans lequel il travaille. Pas de client à rencontrer? Envie de porter un peu de douceur par une journée froide ou d’accroître son confort par temps chaud? Tout est permis! Personne ne nous regarde. Il suffit d’arborer notre plus beau sourire lorsqu’on parle au téléphone et de nous montrer professionnel, et le client en sera reconnaissant. Par ailleurs, nombre de pigistes vous le diront : s’habiller en « travail », même quand on travaille de chez soi, aide à gagner en attitude et favorise, pour plusieurs, un état d’esprit plus propice à la productivité. J’en suis. À chacun sa façon.

bonus chatterpal

×