Une boîte à outils peut faire partie intégrante de commencer dans la construction de chatbots, afin d'insérer, BotKit. Il donne un coup de main aux développeurs qui fabriquent des bots pour Facebook Messenger, Slack, Twilio, et plus encore. Ce BotKit peut être utilisé pour créer des applications intelligentes et conversationnelles qui traquent la façon dont les vrais humains parlent. Ce détail essentiel se différencie de certains de ses autres homologues chatbot toolkit.
Lara est un chatbot datant lancé par match.com et disponible sur Facebook Messenger qui agit comme un entraîneur de rencontres polyvalent pour les singletons. Initialement lancé en juillet 2016 en France par Meetic, une division européenne de Match.com, a étendu ses services au Royaume-Uni. Il définit les singles en fonction de cinquante catégories - intérêts, passe-temps, signes astrologiques et imperfections étant certains d'entre eux. Lara utilise des techniques de langage naturel et ne se limite pas à répondre à des questions fermées.
Récemment, Microsoft et le chef étoilé Heston Blumenthal se sont réunis sur un bot Skype pour améliorer vos compétences culinaires. Blumenthal est connu pour la façon dont il embrasse la technologie quand il cuisine et en lançant Heston Bot, il a fait un pas en avant en combinant son expérience de vie de la cuisine avec l'informatique conversationnelle comme il vous emmène dans une aventure culinaire.

Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×