Swelly permet aux utilisateurs de créer des tests de crowdsource, ou "Swells", qui les aideront à prendre de meilleures décisions en faisant choisir d'autres utilisateurs entre leurs deux photos téléchargées (options A et B). Swelly compte déjà plus de 3 millions d'utilisateurs dans le monde sur toutes ses plateformes, les utilisateurs donnant leur avis sur des images variant dans la catégorie de la mode et de la technologie au sport et à la nourriture. Le bot crée son propre "Swells" et donne aux utilisateurs une idée de la popularité de leur vote est comparé aux votes des autres utilisateurs.
En rentrant, je trouve son compte rendu : le prof de boxe attend mon coup de fil ; elle a trouvé deux sites de location de voitures défiant toute concurrence ; elle me déconseille de résilier tout de suite mon contrat avec Numéricable (ça me coûterait trop cher, je dois attendre 3 mois, date anniversaire) et, après avoir tchaté sur des forums, elle m'indique l'opérateur qui fonctionne le mieux dans le quartier ; elle ira déposer les dossiers de cartes d'identité à la mairie la semaine prochaine (Aude se déplace !). J'irai les récupérer.
Superficiel? Pas tant que ça. Imaginez l’infini bonheur de pouvoir travailler en « mou », bas de laine aux pieds, bien enveloppé de ce vieux tricot qui a subi les ravages du temps, mais dont on ne peut se séparer parce qu’il est juste trop confortable alors qu’il fait -40 degrés dehors, un jour de janvier… Le salarié doit obéir à un code vestimentaire imposé par son entreprise et par le secteur d’activité dans lequel il travaille. Pas de client à rencontrer? Envie de porter un peu de douceur par une journée froide ou d’accroître son confort par temps chaud? Tout est permis! Personne ne nous regarde. Il suffit d’arborer notre plus beau sourire lorsqu’on parle au téléphone et de nous montrer professionnel, et le client en sera reconnaissant. Par ailleurs, nombre de pigistes vous le diront : s’habiller en « travail », même quand on travaille de chez soi, aide à gagner en attitude et favorise, pour plusieurs, un état d’esprit plus propice à la productivité. J’en suis. À chacun sa façon.

bonus chatterpal


« On a vu dans les conventions collectives un accroissement des dispositions qui prévoient un allégement ou une réorganisation des tâches des travailleurs âgés, explique Patrice Jalette, professeur titulaire à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal. Donc, on retrouve ça peut-être dans 40 % des conventions collectives. Dans les années 90, c’était peut-être aux alentours de 10 %. »
Guide des programmes à l'intention des entreprises de l'Ontario – un répertoire en ligne qui informe les entreprises sur les incitatifs fiscaux, les crédits d'impôt et les programmes de soutien gouvernemental disponibles. Il vous renseigne notamment sur les centres d’encadrement des petits entrepreneurs (CEPE) qui offrent une aide personnalisée à partir de 57 bureaux répartis à travers l'Ontario.

Si une modification, une réduction ou une liquidation de régime survient, il est maintenant obligatoire que le coût des services rendus et les intérêts nets pour la période qui suit la réévaluation soient déterminés à l’aide des hypothèses utilisées pour la réévaluation. Des modifications précisent l’effet d’une modification, d’une réduction ou d’une liquidation de régime sur les exigences relatives au plafond de l’actif.
Le travail à distance a toujours été une discussion en évolution. La collaboration a commencé par la parole et l’écrit, est passée à la radio et au téléphone et a évolué encore plus à partir de là. Cette tendance encore actuelle a maintenu un objectif fondamental clé : se diriger vers un environnement de travail virtuel dans le but de maximiser les compétences, la communication et la confrontation des idées. Les entreprises d’aujourd’hui veulent créer une plateforme de communication avancée pour leurs équipes.
[Dans] l'intelligence artificielle ... les machines sont faites pour se comporter de manière merveilleuse, souvent suffisantes pour éblouir même l'observateur le plus expérimenté. Mais une fois qu'un programme particulier est démasqué, une fois que ses rouages intérieurs sont expliqués ... sa magie s'écroule; il se présente comme une simple collection de procédures ... L'observateur se dit : « J'aurais pu écrire ça ». Avec cette pensée, il déplace le programme en question de l'étagère marquée "intelligent", à celle réservée aux curiosités ... L'objet de ce document est de provoquer une telle réévaluation du programme sur le point d'être « expliquée ». Peu de programmes en avaient besoin. [8]

IAS 19, Avantages du personnel (modifiée en 2011) décrit les exigences comptables relatives aux avantages du personnel, notamment les avantages à court terme (p. ex., les salaires et les congés payés), les avantages postérieurs à l’emploi comme les avantages de retraite, les autres avantages postérieurs à l’emploi (p. ex., les indemnités pour invalidité de longue durée) et les indemnités de cessation d’emploi. La norme établit le principe selon lequel le coût associé à l’octroi d’avantages du personnel doit être comptabilisé dans la période au cours de laquelle l’avantage est acquis par l’employé, plutôt que lorsque l’avantage est payé ou payable, décrit comment chaque catégorie d’avantages du personnel est évaluée, et fournit des indications détaillées principalement sur les avantages postérieurs à l’emploi.
Superficiel? Pas tant que ça. Imaginez l’infini bonheur de pouvoir travailler en « mou », bas de laine aux pieds, bien enveloppé de ce vieux tricot qui a subi les ravages du temps, mais dont on ne peut se séparer parce qu’il est juste trop confortable alors qu’il fait -40 degrés dehors, un jour de janvier… Le salarié doit obéir à un code vestimentaire imposé par son entreprise et par le secteur d’activité dans lequel il travaille. Pas de client à rencontrer? Envie de porter un peu de douceur par une journée froide ou d’accroître son confort par temps chaud? Tout est permis! Personne ne nous regarde. Il suffit d’arborer notre plus beau sourire lorsqu’on parle au téléphone et de nous montrer professionnel, et le client en sera reconnaissant. Par ailleurs, nombre de pigistes vous le diront : s’habiller en « travail », même quand on travaille de chez soi, aide à gagner en attitude et favorise, pour plusieurs, un état d’esprit plus propice à la productivité. J’en suis. À chacun sa façon.

bonus chatterpal

×