L’engouement des marques vers cette nouvelle manière de communiquer n’a de cesse d’augmenter et à juste titre, puisque les bots apportent de nombreux avantages ! L’annonceur gagne en flexibilité et en visibilité, puisqu’il peut communiquer autrement avec les internautes, et ce 24h sur 24 et 7 jours sur 7 ! C’est également un nouveau canal d’échanges et de discussions bien plus ludique qu’un questionnaire de satisfaction ou une FAQ. Sans sortir du réseau social, les internautes peuvent donc discuter instantanément avec les marques, interagir et avoir des réponses à leurs questions instantanément !
Les générations précédentes de chatbots étaient présentes sur les sites Web de l'entreprise, par exemple Demandez à Jenn d'Alaska Airlines qui a fait ses débuts en 2008[27] ou l'agent de service à la clientèle virtuel d'Expedia qui a lancé en 2011.[27] La nouvelle génération de chatbots comprend IBM Watson-powered "Rocky", introduit en Février 2017 par la société de commerce électronique basée à New York Rare Carat pour fournir des informations aux acheteurs potentiels de diamants. [29] [30]
Poncho, lancé en avril 2016 lors de la conférence des développeurs F8 de Facebook, est un bot drôle et plein d'esprit, capable d'envoyer des prévisions météorologiques personnalisées et des prévisions astrologiques. Il a été lancé par Kuan Huang qui a obtenu une inspiration de sa mère qui avait l'habitude de lui envoyer des mises à jour concernant la météo quotidienne. Il se concentre sur les activités sur lesquelles l'utilisateur veut être mis à jour quotidiennement ce qui rend ce chatbot à utiliser régulièrement, d'où la comptabilité de son succès.
Les assistants personnels gèrent un large éventail de tâches pour leur patron, de la plus banale à la très spécialisée. Un bon assistant personnel doit posséder cinq caractéristiques essentielles pour aider leur patron à devenir plus organisé et productif tout en réduisant leur niveau de stress. En connaissant ces caractéristiques clés, vous serez en mesure de vous améliorer et de devenir encore plus indispensable que vous ne l’êtes déjà.

Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×