Travailler en ligne a été possible avec l’introduction d’Internet. Les personnes peuvent travailler en tant qu'assistant virtuel, rédacteur de contenu, gestionnaire de médias sociaux et représentant du service clientèle dans le confort de leur foyer. Si vous envisagez de travailler en ligne, vous voudrez peut-être réfléchir en profondeur et voir si c'est la bonne voie pour vous.
Vous pouvez voyager et travailler en même temps. Travailler en ligne ne vous limite pas géographiquement. Cela vous donne la flexibilité de faire vos voyages pendant que vous travaillez. Dans un environnement de travail traditionnel, vous devez vous présenter au bureau tous les jours et cela vous empêche de voyager et de travailler n'importe où dans le monde.
Lorsque j’ai quitté un emploi bien rémunéré après 10 ans de loyaux services, alors que j’avais acquis une bonne stabilité, plus d’un mois de vacances et des avantages sociaux mur à mur, nombreux sont mes proches qui ont réagi avec un certain scepticisme. Te rends-tu compte de ce que tu laisses derrière toi? Tu devrais prendre une année de congé sans solde pour être certaine de pouvoir revenir si ça ne fonctionne pas. C’est insensé! Tu n’as rien devant toi! Au contraire : j’avais TOUT devant moi. Question de point de vue, n’est-ce pas? Voici mon top 10 des avantages du travail autonome.
Le terme "ChatterBot" a été inventé à l'origine par Michael Mauldin (créateur du premier Verbot, Julia) en 1994 pour décrire ces programmes de conversation. Aujourd'hui, la plupart des chatbots sont accessibles via des assistants virtuels tels que Google Assistant et Amazon Alexa, via des applications de messagerie telles que Facebook Messenger ou WeChat, ou via des applications et des sites Web d'organisations individuelles.[3] [4] Les chatbots peuvent être classés dans des catégories d'utilisation telles que le commerce conversationnel (e-commerce via le chat), l'analyse, la communication, le soutien à la clientèle, la conception, les outils de développeur, l'éducation, le divertissement, la finance, l'alimentation, les jeux, la santé, les RH, le marketing, les nouvelles, personnel, productivité, shopping, social, sportif, voyage et services publics. [5]
Superficiel? Pas tant que ça. Imaginez l’infini bonheur de pouvoir travailler en « mou », bas de laine aux pieds, bien enveloppé de ce vieux tricot qui a subi les ravages du temps, mais dont on ne peut se séparer parce qu’il est juste trop confortable alors qu’il fait -40 degrés dehors, un jour de janvier… Le salarié doit obéir à un code vestimentaire imposé par son entreprise et par le secteur d’activité dans lequel il travaille. Pas de client à rencontrer? Envie de porter un peu de douceur par une journée froide ou d’accroître son confort par temps chaud? Tout est permis! Personne ne nous regarde. Il suffit d’arborer notre plus beau sourire lorsqu’on parle au téléphone et de nous montrer professionnel, et le client en sera reconnaissant. Par ailleurs, nombre de pigistes vous le diront : s’habiller en « travail », même quand on travaille de chez soi, aide à gagner en attitude et favorise, pour plusieurs, un état d’esprit plus propice à la productivité. J’en suis. À chacun sa façon.

bonus chatterpal


Aujourd'hui, une grande majorité d'organisations bancaires de haute technologie sont à la recherche de l'intégration de solutions automatisées basées sur l'IA telles que les chatbots dans leur service à la clientèle afin de fournir une assistance plus rapide et moins chère à leurs clients de plus en plus technodexterous. En particulier, les chatbots peuvent mener efficacement un dialogue, remplaçant généralement d'autres outils de communication tels que le courrier électronique, le téléphone ou le SMS. Dans le domaine bancaire, leur application principale est liée au service à la clientèle rapide répondant aux demandes courantes, et au support transactionnel.
Le bureau virtuel donne une optimisation sur la mobilité des travailleurs ainsi que leur flexibilité sur le planning. Il est vrai qu’il n’y a pas la présence physique sur les locaux mais il est possible pour l’entreprise de suivre de près l’avancement du travail, de communiquer avec les télétravailleurs ou ceux en mode semi-nomades. Le bureau virtuel présente également l’avantage d’avoir le côté pratique en termes d’aménagement d’espace d’autant qu’il y a déjà une soustraction de l’installation des bureaux fixes dans les locaux.
Statsbot pour Slack permet aux entreprises de gérer facilement leurs données et peuvent se connecter à une variété de plates-formes telles que Google Analytics, Stripe, SQL, Mixpanel et bien d'autres. Co-fondateur et PDG Artyom Keydunov chez Statbot a déclaré que le produit a été inspiré par son travail précédent à la tête d'une équipe d'ingénierie à distance, quand il a réalisé que ce serait "une bonne idée d'apporter des données de Google Analytics ou Mixpanel à l'endroit où toute collaboration arrive - à Slack. Il vous envoie des notifications concernant les pics dans vos données et vous informe lorsque vous vacilledez de vos jalons d'affaires.
Par ailleurs, quand on est travailleur autonome, on gère la totalité des aspects financiers : assurances, REER, revenus, impôts, etc. Pour ceux qui choisissent de constituer une société, les possibilités sont nombreuses : certains optent pour des dividendes, d’autres, pour un salaire en bonne et due forme. Les prélèvements à la source faits par un employeur sont réalisés autrement. D’où l’importance de bien connaître les règles fiscales ou de se faire conseiller adéquatement. Si l’autonomie comporte une part d’insécurité, elle procure aussi une certaine « poigne » quant à la façon de gérer nos avoirs. Sans compter qu’on apprend par la force des choses et qu’on devient plus « cultivé » sur le plan des finances.
Conception : Les travailleurs virtuels auront toujours besoin de tisser des liens avec leurs collègues, que ce soit au bureau ou ailleurs. Il est donc important qu’ils ne se sentent pas mis à l’écart. Pour développer ce concept d’intégration, les prestataires de FM doivent créer des espaces de travail attrayants et dimensionnés pour les accueillir lorsqu’ils travaillent au bureau.
Comment définissez-vous un bon ou mauvais bot ? En fait, nous voyons beaucoup de bots sur Facebook Messenger, Slack et Telegram, mais nous les utilisons pendant une minute et nous nous ennuyons de leurs réponses non pertinentes. Alors, quels sont les meilleurs robots? Un meilleur bot signifie exactement un bot qui a la capacité de gérer n'importe quel scénario d'une conversation avec facilité. Oui, de tels robots sont là. Ci-dessous j'ai compilé une liste de ces robots, qui sont déjà populaires parmi les amateurs de bot. Avant ça, voyons ce qu'est exactement le chatbot:
Jabberwacky apprend de nouvelles réponses et de nouveaux contextes basés sur les interactions utilisateur en temps réel, plutôt que d'être conduit à partir d'une base de données statique. Certains chatbots plus récents combinent également l'apprentissage en temps réel avec des algorithmes évolutifs qui optimisent leur capacité à communiquer en fonction de chaque conversation tenue. Pourtant, il n'y a actuellement aucune intelligence artificielle conversationnelle à usage général, et certains développeurs de logiciels se concentrent sur l'aspect pratique, la récupération de l'information.
Botsify est une autre plate-forme de chatbot Facebook qui aide à faciliter l'intégration des chatbots dans le système. Son abonnement payant vous aide en cinq étapes faciles. 1) Connectez-vous au site botsify.com, 2) Connectez votre compte Facebook, 3) Configurez un webhook, 4) Écrivez des commandes pour le chatbot que vous créez, et 5) Laissez Botisfy gérer le service à la clientèle pour vous. Si les services payants sont un peu trop, ils offrent un service gratuit qui vous permet de créer autant de bots que votre belle imagination peut rêver.

muncheye chatterpal /h1Quand on travaille pour un employeur, on doit suivre la ligne de conduite établie, se conformer aux décisions de l’entreprise, accepter des règles et des procédures, se soumettre aux exigences de la boîte. Normal. Or, si on est un tant soit peu libre penseur ou réfractaire à l’autorité, le travail autonome offre de grandes joies, dont celle de faire les choses à sa manière. Qu’il s’agisse de développement d’affaires, de démarchage, de choix des mandats et des tâches ou encore d’approche client, on peut s’offrir le luxe d’être parfaitement soi-même et de prendre des décisions qui respectent nos valeurs et nos idées. Un avantage précieux que je savoure chaque jour.

agence chatterpal

×