« On a vu dans les conventions collectives un accroissement des dispositions qui prévoient un allégement ou une réorganisation des tâches des travailleurs âgés, explique Patrice Jalette, professeur titulaire à l’École de relations industrielles de l’Université de Montréal. Donc, on retrouve ça peut-être dans 40 % des conventions collectives. Dans les années 90, c’était peut-être aux alentours de 10 %. »
Superficiel? Pas tant que ça. Imaginez l’infini bonheur de pouvoir travailler en « mou », bas de laine aux pieds, bien enveloppé de ce vieux tricot qui a subi les ravages du temps, mais dont on ne peut se séparer parce qu’il est juste trop confortable alors qu’il fait -40 degrés dehors, un jour de janvier… Le salarié doit obéir à un code vestimentaire imposé par son entreprise et par le secteur d’activité dans lequel il travaille. Pas de client à rencontrer? Envie de porter un peu de douceur par une journée froide ou d’accroître son confort par temps chaud? Tout est permis! Personne ne nous regarde. Il suffit d’arborer notre plus beau sourire lorsqu’on parle au téléphone et de nous montrer professionnel, et le client en sera reconnaissant. Par ailleurs, nombre de pigistes vous le diront : s’habiller en « travail », même quand on travaille de chez soi, aide à gagner en attitude et favorise, pour plusieurs, un état d’esprit plus propice à la productivité. J’en suis. À chacun sa façon.

bonus chatterpal


Pour ne pas perdre de temps, j'ai préparé une liste de six tâches : résilier mon contrat avec Numéricable et trouver un autre opérateur, prendre rendez-vous avec un artisan pour des travaux de bricolage, faire avancer mon litige avec le syndic (sans criser), dénicher le site de location de voitures le moins cher du monde, trouver un cours de boxe (oui pour moi, comment a-t-elle deviné ?), refaire faire les cartes d'identité (perdues) de toute la famille.
Vacances, congés divers, rendez-vous médicaux… Vous pouvez déterminer vous-même les périodes auxquelles vous devrez vous absenter sans devoir rendre de compte à qui que ce soit. La contrepartie? Plusieurs travailleurs autonomes se sentent coupables ou ont de la difficulté à décrocher pendant les vacances, par peur de laisser passer un mandat intéressant.
Indépendance, maîtrise de son emploi du temps et liberté d'adopter ou non une routine – Les entreprises ou les particuliers pour qui vous travaillez sont vos clients, non vos employeurs. En tant que clients, ils peuvent vous dire quels sont les résultats qu'ils espèrent obtenir, mais ils ne vous disent pas comment les produire. Naturellement, vous voudrez satisfaire vos clients si vous voulez qu'ils vous offrent encore du travail, qu'ils vous recommandent ou vous paient bien. Mais vous êtes votre propre patron. Vous décidez quand, où et comment vous accomplirez le travail.
Pour ne pas perdre de temps, j'ai préparé une liste de six tâches : résilier mon contrat avec Numéricable et trouver un autre opérateur, prendre rendez-vous avec un artisan pour des travaux de bricolage, faire avancer mon litige avec le syndic (sans criser), dénicher le site de location de voitures le moins cher du monde, trouver un cours de boxe (oui pour moi, comment a-t-elle deviné ?), refaire faire les cartes d'identité (perdues) de toute la famille.
Construisez un bot directement à partir de l'une des meilleures applications de messagerie elles-mêmes. En construisant un bot dans Telegram, vous pouvez facilement exécuter un bot dans l'application elle-même. La société a récemment ouvert son code chatbot, ce qui rend facile pour les tiers d'intégrer et de créer leurs propres bots. Leur API Telegram, qu'ils ont également construit, peut envoyer des notifications personnalisées, des nouvelles, des rappels ou des alertes. Intégrez l'API à d'autres applications populaires telles que YouTube et Github pour une expérience client unique.
Insomno bot est pour les noctambules. Comme son nom l'indique, c'est pour toutes les personnes qui ont du mal à dormir. Ce bot vous parle quand vous n'avez personne autour et vous donne des réponses étonnantes afin que vous ne vous ennuyez pas. Ce n'est pas quelque chose qui vous aidera à compter les étoiles quand vous ne pouvez pas dormir ou vous aider avec des suggestions de lecture, mais ce bot vous parle de quoi que ce soit.
Superficiel? Pas tant que ça. Imaginez l’infini bonheur de pouvoir travailler en « mou », bas de laine aux pieds, bien enveloppé de ce vieux tricot qui a subi les ravages du temps, mais dont on ne peut se séparer parce qu’il est juste trop confortable alors qu’il fait -40 degrés dehors, un jour de janvier… Le salarié doit obéir à un code vestimentaire imposé par son entreprise et par le secteur d’activité dans lequel il travaille. Pas de client à rencontrer? Envie de porter un peu de douceur par une journée froide ou d’accroître son confort par temps chaud? Tout est permis! Personne ne nous regarde. Il suffit d’arborer notre plus beau sourire lorsqu’on parle au téléphone et de nous montrer professionnel, et le client en sera reconnaissant. Par ailleurs, nombre de pigistes vous le diront : s’habiller en « travail », même quand on travaille de chez soi, aide à gagner en attitude et favorise, pour plusieurs, un état d’esprit plus propice à la productivité. J’en suis. À chacun sa façon. 

bonus chatterpal

×