Une boîte à outils peut faire partie intégrante de commencer dans la construction de chatbots, afin d'insérer, BotKit. Il donne un coup de main aux développeurs qui fabriquent des bots pour Facebook Messenger, Slack, Twilio, et plus encore. Ce BotKit peut être utilisé pour créer des applications intelligentes et conversationnelles qui traquent la façon dont les vrais humains parlent. Ce détail essentiel se différencie de certains de ses autres homologues chatbot toolkit.
Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×