Tay, un chatbot AI qui apprend de l'interaction précédente, a causé une controverse majeure en raison de sa cible par les trolls Internet sur Twitter. Le bot a été exploité, et après 16 heures a commencé à envoyer des Tweets extrêmement offensants aux utilisateurs. Ceci suggère que bien que le bot ait appris efficacement de l'expérience, la protection adéquate n'a pas été mise en place pour empêcher l'abus. [56]
Tech Talk vous offre une combinaison étonnante entre un chat public et un bot. Lancement de cette semaine, vous serez en mesure de rester dans la boucle en ce qui concerne les nouvelles d'affaires, des nouvelles sur les jeux, les applications tendance et les bots, et bien plus encore. Ne manquez jamais un autre titre de nouvelles avec Tech Talk en demandant au bot de vous mettre à jour avec des mises à jour en direct. Vous pouvez même personnaliser les nouvelles que vous recevez du bot. Ce bot est particulièrement amusant pour les amateurs de technologie qui ne veulent jamais manquer un battement du monde de la technologie.
Le terme "ChatterBot" a été inventé à l'origine par Michael Mauldin (créateur du premier Verbot, Julia) en 1994 pour décrire ces programmes de conversation. Aujourd'hui, la plupart des chatbots sont accessibles via des assistants virtuels tels que Google Assistant et Amazon Alexa, via des applications de messagerie telles que Facebook Messenger ou WeChat, ou via des applications et des sites Web d'organisations individuelles. [3] [4] Les chatbots peuvent être classés dans des catégories d'utilisation telles que le commerce conversationnel (e-commerce via le chat), l'analyse, la communication, le soutien à la clientèle, la conception, les outils de développeur, l'éducation, le divertissement, la finance, l'alimentation, les jeux, la santé, les RH, le marketing, les nouvelles, personnel, productivité, shopping, social, sportif, voyage et services publics.[5]

chatterpal publicité /h1Si une modification, une réduction ou une liquidation de régime survient, il est maintenant obligatoire que le coût des services rendus et les intérêts nets pour la période qui suit la réévaluation soient déterminés à l’aide des hypothèses utilisées pour la réévaluation. Des modifications précisent l’effet d’une modification, d’une réduction ou d’une liquidation de régime sur les exigences relatives au plafond de l’actif.

démo chatterpal

×