Besoin d'un bot Facebook? Eh bien, ne cherchez pas plus loin, comme Chatfuel, il est facile pour vous de créer votre propre Facebook et Telegram Chatbot sans aucune expérience de codage nécessaire. Il fonctionne en permettant aux utilisateurs de se connecter à des sources externes via des plugins. Finalement, les plates-formes espèrent s'ouvrir à des plugins tiers, de sorte que n'importe qui peut contribuer leurs propres plugins et avoir d'autres en bénéficier.Have you checked out Facebook Messenger’s official page lately? Well, now you can start building your own bot directly through the platform’s landing page. This method though, may be a little bit more complicated than some of the previous ways we’ve discussed, but there are a lot of resources that Facebook Messenger provides in order to help you accomplish your brand new creation. Through full-fledged guides, case studies, a forum for Facebook developers, and more, you are sure to be a chatbot creating professional in no time.


Dans le même registre que la souplesse de l’horaire, la possibilité de concilier le travail et la vie personnelle est de loin l’argument qui encourage une large part de travailleurs autonomes à faire le saut. Votre plus vieux termine l’école à 15 h 30? La garderie du plus jeune ferme à 17 h? Exit le stress causé par la peur d’arriver en retard en raison d’un bouchon de circulation. Même chose quand il s’agit d’accompagner votre parent âgé à un rendez-vous médical ou de vous occuper des préparatifs des fêtes. Dans la mesure où vous trouvez les moments nécessaires pour remettre vos livrables dans les délais établis, tout baigne. Il faut cependant être prêt à travailler en soirée, à certains moments, pour compenser les heures passées à réaliser d’autres activités que celles en lien avec le boulot. Le 9 à 5? Très peu pour les solos.

Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×