Conception : Les travailleurs virtuels auront toujours besoin de tisser des liens avec leurs collègues, que ce soit au bureau ou ailleurs. Il est donc important qu’ils ne se sentent pas mis à l’écart. Pour développer ce concept d’intégration, les prestataires de FM doivent créer des espaces de travail attrayants et dimensionnés pour les accueillir lorsqu’ils travaillent au bureau.
Ne laissez jamais le temps vous prendre par surprise! Le chatbot Poncho donne aux utilisateurs des prévisions météorologiques personnelles en fonction de leur emplacement spécifique et le fait d'une manière qui les gardera souriant à travers l'ensemble des prévisions. Il leur permet même de connaître les prévisions du matin et du soir pour les aider à se préparer pour la journée. Le bot fournit également un bulletin météo pour les coureurs qui souhaitent mieux se préparer pour l'extérieur.
Indépendance, maîtrise de son emploi du temps et liberté d'adopter ou non une routine – Les entreprises ou les particuliers pour qui vous travaillez sont vos clients, non vos employeurs. En tant que clients, ils peuvent vous dire quels sont les résultats qu'ils espèrent obtenir, mais ils ne vous disent pas comment les produire. Naturellement, vous voudrez satisfaire vos clients si vous voulez qu'ils vous offrent encore du travail, qu'ils vous recommandent ou vous paient bien. Mais vous êtes votre propre patron. Vous décidez quand, où et comment vous accomplirez le travail.
Chatbots pourrait être utilisé comme armes sur les réseaux sociaux tels que Twitter ou Facebook. Une entité ou des individus pourraient concevoir créer un nombre incalculable de chatbots pour harceler les gens. Ils pourraient même essayer de suivre le succès de leur harcèlement en utilisant des méthodes d'apprentissage automatique pour affiner leurs stratégies et contrer les outils de détection du harcèlement.
Il est vrai que quand on se lance à son compte, on n’a pas toujours le choix quant aux mandats qui nous sont confiés. On prend tout ce qu’on peut prendre, question de faire sa place. Mais au fil du temps, on peut se permettre d’être plus sélectif, d’orienter ses affaires vers des clients avec qui on a des atomes crochus ou vers des mandats qui nous correspondent davantage. On ne veut rien refuser? On peut, si les contrats l’autorisent, sous-traiter les portions de travail qui nous plaisent moins. Du coup, on aide un autre pigiste à faire sa place, on élimine les irritants et on se taille un job de rêve. Qui dit mieux?

Crtitique chatterpal

×